Dernier avatar de l'effort sarkozyen à construire une "fausse réalité" ou "réalité bis" : le colportage de cette invraisemblable idée selon laquelle Sarkozy serait victime d'une diabolisation de la part de ses adversaires ("TSS", "tout sauf Sarkozy").

On voit même fleurir, sous la plume des grands esprits FOG et Max Gallo, ce comble du non-sens : ce sont les adversaires de Sarkozy qui par leurs méthodes se seraient "lepénisés". Et jusqu'à cette ahurissante conclusion (qui n'est rien d'autre qu'un délire complet, qui serait à se tordre de rire s'il ne visait à tromper l'opinion, à fourvoyer l'électorat à la veille du 2ème tour d'une élection présidentielle) : l'antisarkozysme serait un racisme voire un antisémitisme.

Bref le propagandiste en chef Sarkozy, lui qui est prêt à dire absolument n'importe quoi pourvu que cela lui ramène des votes supplémentaires, lui qui a amadoué la presque totalité des médias, Sarkozy veut donc mettre en place cet incroyable rideau de fumée (pour tenter d'annihiler attaques et accusations dont il est actuellement l'objet) : ce sont ses adversaires, à lui Sarkozy, qui se comporteraient en propagandistes éhontés. Et lui Sarkozy serait la victime d'un odieux complot.

Il est de mauvais ton sur le net de faire référence aux heures les plus noires du XXème siècle : mais nous sommes obligés de noter que ce type d'imposture, renversant totalement les valeurs (jusqu'à accuser son ennemi de ses propres tares - dans le cas de Sarkozy : le "mensonge"), a toujours été le propre des régimes totalitaires. Leurs méfaits ne pouvaient prospérer sans une entreprise de désinformation, de falsification de la réalité, planifiée à grande échelle. Certes les FOG et autres Gallo font piètre figure face au docteur Goebbels. Non pas toutefois au regard du caractère totalement décomplexé et éhonté des invraisemblables choses qu'ils viennent de proférer : de ce point de vue nous atteignons là à des sommets très rarement atteints.

  

Parfait décryptage, signé Sébastien Fontenelle :

Où L'on Découvre, Abasourdi(e), Que La "Sarkophobie" Est Un Antisémitisme

Il Y A Sûrement Quelques Antisémites Au PS, Mais (Qu'On Se Rassure) Beaucoup Moins Nombreux Qu'A L'Extrême Gauche

 

   
Article de fond en forme d'état des lieux sur le sarkozysme en France :

"Diabolisation !", s'offusquent-ils (Olivier Bonnet)

 

***

 

Mise à jour 27/04/2007

   
Sarkozy ce soir en meeting, pour se défendre des accusations de Bayrou, a parlé entre autres absurdités éhontées, d'un "délit de faciès" dont il serait la victime (source Soir3).

  

    

******

A lire aussi :

"Pourquoi tant de haine ?" (Bernard langlois)