pinnochio_1

    
      

C'était limpide au premier coup d'œil. Deux ans plus tard se trouve enfin réalisée, en un court et brillant article, la synthèse sur la réalité du sarkozysme : une méthode à base d'enfumage pour accéder au pouvoir, puis s'y maintenir.

 

A lire ici (en provenance du blog Le vrai débat) :

Le sarkozysme n'est pas une politique, mais un enfumage (Le vrai débat - Marianne2)

« sous la présidence Sarkozy, le mensonge et la manipulation ont été industrialisés, professionnalisés à un point tel qu’il est aujourd’hui extrêmement difficile, sur la plupart des sujets, de démêler le vrai du faux. »
    

L'affaire Jean Sarkozy, si révélatrice et emblématique, aura fait le tour du monde depuis deux semaines et marqué durablement les esprits : servant finalement d'accélérateur à la prise de conscience du plus grand nombre sur la réalité du "sarkozysme".

 

Honneur et gloire à Olivier Bonnet qui en mai 2008 avait détaillé le sujet dans son livre Sarkozy, la grande manipulation - Dénonciation d'une imposture. Les esprits n'étaient à l'époque pas encore prêts à accepter une vérité si choquante et inconfortable, sans doute.

On pouvait lire sur la 4ème de couverture :

« Nicolas Sarkozy a bâti toute son ascension, du ministère de l’Intérieur en 2002 jusqu’à l’avènement présidentiel de mai 2007, en jouant avec habileté de l’arme de la manipulation. Multipliant coups médiatiques, écrans de fumée et postures marketing, alternant séduction, débauchage, démagogie, populisme, falsification, hypocrisie et mensonge [...] »
      

 

***

A lire aussi ici :

Sarkozy : de l'art de créer une "fausse réalité" (02/2007)

Sarkozy en synthétiseur de mensonges (05/2007)

Sarkozy ou l'imposture permanente (07/2008)

Menteurs de père en fils (10/2009)   

   

Liens vers ce billet :
Betapolitique.fr