Carla Bruni-Sarkozy a déclaré cette semaine :

« Sur le terrain, je ne ressens pas d'agressivité, les gens semblent aimer Nicolas. L'antisarkozysme est un phénomène d'élite parisienne. »

 

Examinons cette vidéo montrant un sympathique militant UMP lors d'un tractage hier sur le marché de La Guérinière, quartier populaire de Caen :


«Sarkozy, sûrement pas!» par Mediapart

 
Extraits :

« Hé là ! Ben tiens j'vais acheter des tomates pis lui foutre sur la gueule... » (à 0'34)

« Le pygmée à Caen ? Il va venir plomber notre ville ! » (à 0'40)

« Ah non pas Sarkozy, sûrement pas... » (0'53)

« Ah non, je suis contre Sarkozy. Cette année je vote pas pour lui. » (à 2'40)

« Non, merci. NAN ! Sarkozy non. » (à 2'50)

« Je voterai pas pour lui aussi hein... » (à 3'03)

« Non, j'en veux pas. Une catastrophe. » (à 3'18)

 

Les vindicatifs citoyens croisés sur ce marché étaient sans doute des figurants payés par la gauche.