Seb Musset remarquait ce matin que sur LeFigaro.fr, une des photos "avant/après" l'ouragan Sandy aux USA avait été grossièrement trafiquée.


Seb Musset a déniché la photo "après" originale :

2012-11-03 Figaro fake originale


Photo "après" sur LeFigaro.fr :

2012-11-03 Figaro fake après


Photo "avant" sur LeFigaro.fr :

2012-11-03 Figaro fake avant

La photo "avant" semble authentique (on reconnaît les devantures de magasins présentes sur la photo "après" originale dénichée par Seb Musset). En fait, pas totalement.

Retouche d'image en 2 étapes :

1. Sur le haut de la photo "après" du Figaro.fr, un photoshopeur (1) a collé le haut de la photo "avant". Ainsi, l'attention de l'internaute se focalise là où ça change : la moitié inférieure de l'image.

(1) Photoshop est le logiciel phare pour la retouche d'image.

2. Le photoshopeur a opéré quelques menues retouches dans la partie supérieure de la photo "avant", sans doute pour donner l'impression d'un peu de changement entre "avant" et "après" (un ouragan est quand même passé entre-temps). On peut ainsi jouer au jeu des 7 erreurs.

Le plus amusant est que à gauche de la photo, un type en tee-shirt blanc debout devant un étal n'a pas été retouché : il n'aura pas bougé entre "avant" et "après", soit durant toute la durée de l'ouragan.

2012-11-03 Figaro fake banderolle retouchée 2Photo "avant" l'ouragan, sur LeFigaro.fr

2012-11-03 Figaro fake banderolle 2Photo "après" l'ouragan, sur LeFigaro.fr

Sans parler de l'arbre en haut à droite sur les photos entières : pas une feuille n'a bougé.

 

Comme le remarquait Seb Musset, ce qui a surtout préoccupé le photoshopeur dans son travail de retouche a été de faire disparaître la banderole (au-dessus du type à tee-shirt blanc) - voir ci-dessus les 2 petites photos.

Détail du processus utilisé par l'artiste pour faire disparaître la moitié gauche de cette banderole :

2012-11-03 Figaro fake haut avant 2b2

1. Entourer et copier un bout du dessus du pont, puis le coller sur la partie la plus à gauche de la banderole.

2. Copier la partie gauche de ce bout collé, puis la coller à côté pour camoufler un bout supplémentaire de banderole.

3. Copier un autre bout de pont, et le coller à la suite des autres.

Pour faire disparaître la moitié droite de la banderole, le même système a été utilisé : copier/coller d'autres petits bouts de la photo (pour ceux que cela amuse de chercher).

 

Mais foin des détails, grâce au "Figaro.fr" la preuve est faite : il est possible de rester debout en tee-shirt blanc devant un étal malgré le passage d'un cyclone de force 1.