civitas intox 20d 200

 

On s'en est rendu compte avec l'offensive contre l'Ecole et cet épouvantail d'une soi-disant "théorie du genre" qui y serait enseignée (1) : l'extrême droite utilise sans scrupules l'intox, le trucage, le mensonge, la fausse rumeur.

(1) Dans les faits L'Education nationale sensibilise les élèves aux valeurs républicaines dont l'Egalité citoyenne, avec en l'occurrence un travail de prévention contre les préjugés sexistes.

 

Les intégristes catholiques de Civitas ont mis en ligne des photos censées faire "preuves de ce qui se passe" dans "nos écoles publiques" :

20140210 Civitas

Diable...

En fait, cela se passe au Canada.

Comme l'a montré avant-hier debunkersdehoax.org (@DebunkerHED), la dame s'appelle Carlyle Jansen et est propriétaire d'un sex shop à Toronto. Elle se présente sur Twitter comme "sex educator" : elle fait apparemment de l'information en milieu scolaire ou étudiant, dans son pays.

On la reconnaît ICI.

 
On s'en rend compte chaque jour davantage sur les réseaux sociaux : pour l'extrême droite peu importe l'énormité du trucage, du mensonge, de la malhonnêteté, de la mauvaise foi : le principal est de faire du bruit et de frapper les esprits crédules.

 

Mise à jour 17/02/2014

L'intox de Civitas ne passe plus inaperçue : articles (par ordre d'apparition) chez LExpress.fr, LeFigaro.fr, Huffingtonpost.fr, arretsurimages.net, 20minutes.fr, NouvelObs.com, BFMTV.com, Elle.fr, RTL.fr.

      

Mise à jour 18/02/2014

Petit précis de recherche d’images à l’intention de Civitas (Les Décodeurs)