Il y a cinq jours, le journaliste Olivier Bénis (France Inter) fut victime de harcèlement ciblé, en pleine cabale Mennel, par les activistes du "Printemps républicain" chassant en meute sur Twitter.

=> Récit documenté (mis en ligne ce matin).

 

Cet après-midi, un ras le bol des méthodes militantes du "Printemps républicain" se fait jour sur Twitter.

 

Samuel Laurent (@lemondefr).

Sans titreKKKKKKKKKKKKKKK

(@samuellaurent)

"Padre_Pio" (journaliste non identifié).

Sans titreYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY

(@samuellaurent)

Nassira El Moaddem (@LeBondyBlog).

Sans titreUUUUUUUUUU

(@NassiraELM)

 Christophe Conte (@lesinrocks).

Sans titreDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD

 (@christopheconte)

Paul Denton (@20Minutes).

Sans titrePPPPPPPPPPPPPDDDDDDDDDDDDDD

(@paul_denton)

Fabrice Arfi (@mediapart).

_20180212_225013

(@fabricearfi)

 

Sans titreZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

(@samuellaurent)

 

Sans titreXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

(@NassiraELM)

 

D'autres commentaires de journalistes sont RT sur le compte @antennerelais.

 

***

A lire sur le "Printemps républicain" :

Voile, «islamisme»... de Mennel à Maryam Pougetoux, des polémiques et des méthodes qui se répètent (liberation.fr, 14/05/2018)

Le Printemps Républicain, la social-démocratie au service de l’extrême droite (lignes-de-cretes.org, 13/05/2018)

Le Printemps républicain, un pouvoir de nuisance orageux" (humanite.fr, 25/04/2018)

Laurent Bouvet, le nouveau radicalisé (Aude Lancelin, lemediapresse.fr, 17/02/2018)

Le Printemps Républicain : un cyberharcèlement qui n’en finit plus (lemuslimpost.com, 07/02/2018)

Réponse à Geoffroy de Lagasnerie (universitaire anonyme / "Laurent Bouvet Facts")

Je m'étais promis de ne jamais intervenir à propos du "Printemps républicain" mais... (Geoffroy de Lagasnerie, Blogs.Mediapart.fr, 26/01/2018)