jeudi 26 avril 2007

L'intox sarkozyste à son comble

    Dernier avatar de l'effort sarkozyen à construire une "fausse réalité" ou "réalité bis" : le colportage de cette invraisemblable idée selon laquelle Sarkozy serait victime d'une diabolisation de la part de ses adversaires ("TSS", "tout sauf Sarkozy"). On voit même fleurir, sous la plume des grands esprits FOG et Max Gallo, ce comble du non-sens : ce sont les adversaires de Sarkozy qui par leurs méthodes se seraient "lepénisés". Et jusqu'à cette ahurissante conclusion (qui n'est rien d'autre qu'un délire complet,... [Lire la suite]
Posté par antenne_relais à 23:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 30 mars 2007

La France en proie au voyou

Le candidat Sarkozy, ex-ministre de l'Intérieur, se révèle un effroyable truqueur, un menteur éhonté, il ne peut se départir de cette attitude, on dirait même que son départ du ministère l'a lâché ou libéré. On ne sait si les évènements de la Gare du Nord sont le pur fruit du hasard : reste que la façon dont Sarkozy cherche à en tirer parti atteint au scandale, frise l'insoutenable. En déclarant par exemple : « Si Mme Royal veut régulariser tous les sans-papiers et si la gauche veut être du côté de ceux qui ne payent pas... [Lire la suite]
dimanche 11 mars 2007

Sarkozy n'aime pas la liberté de la presse

    Interview de Edwy Plenel : (Voir sur grande fenêtre) Extraits :    " (...) Son principal ennemi, c'est lui-même. Et le principal danger, c'est la rencontre de ce personnage et des institutions de la Vème République. Nicolas Sarkozy, tout le monde le dit tout le monde le sait, a une vision guerrière, egocentrique, de la politique. On est avec lui ou contre lui. On est son obligé ou son ennemi. Il n'y a pas d'entre-deux. Il hystérise la politique. Il met en crise, il met en tension, ce qui est le conflit... [Lire la suite]
samedi 3 février 2007

Sarkozy : un problème de taille

Le "sarkozysme" se révèle avant tout stratégie de falsification du réel.           L'objectif de toute désinformation est de créer ce que l'on pourrait appeler une fausse réalité. L'acharnement des médias à stigmatiser d'infimes détails du comportement de Ségolène Royal, sans même reculer devant la pure invention (faire passer une phrase de chanson créole pour une volonté affichée de “tout casser, y compris la République" !), participe d'une grossière opération de falsification du réel, ou de... [Lire la suite]